Dossier

Rouler à vélo classique ou électrique

Rouler à vélo classique ou électrique
Le vélo, qu’il soit motorisé ou non, est toujours plus populaire. Mais ce moyen de locomotion n’a pas de dispositif pour absorber les chocs. Le nombre d’accidents graves de vélo ne baisse pas, bien au contraire. Protégez-vous donc et contribuez à la prévention des accidents.

Pas de baisse du nombre d’accidents graves

Contrairement aux accidents de voiture ou de moto, le nombre d’accidents graves de vélo classique n’a pas baissé ces dernières années. On compte toujours 25 cyclistes non motorisés tués et 860 cyclistes non motorisés gravement blessés sur les routes suisses chaque année. Et les accidents de vélo électrique ne cessent d’augmenter. En 2020, 536 cyclistes motorisés ont été grièvement ou mortellement accidentés.

36 cyclistes

(motorisés ou non) meurent chaque année dans un accident de vélo.

2,6 à 6 fois plus

de risque de mourir dans un accident de vélo pour les seniors.

Les seniors sont particulièrement vulnérables, car ils sont plus fragiles. Par exemple, le risque pour une personne de 65 ans ou plus de mourir dans un accident de vélo est 2,6 fois plus grand que celui des 45-64 ans; il est même 6 fois plus élevé que celui des moins de 45 ans.

Risque de passer inaperçu

Les accidents de vélo sont, pour moitié, des collisions et, pour moitié, des pertes de maîtrise. Les collisions se produisent le plus souvent aux carrefours.

Dans un tiers seulement des collisions impliquant un vélo, le cycliste est le responsable principal de l’accident. Dans la majorité des cas, c’est en effet l’usager antagoniste du cycliste qui est fautif; il s’agit généralement d’un ou d’une automobiliste. Les cyclistes sont très souvent fauchés dans les giratoires.

Motorisés ou non, les cyclistes passent facilement inaperçus dans le trafic. Le risque est par ailleurs grand de confondre vélos classiques et vélos électriques, car il est difficile de les distinguer au premier abord. La vitesse des cyclistes motorisés est donc souvent sous-estimée par les autres usagers de la route.

Sécurité à vélo: appel à tous les usagers de la route

Chaque cycliste peut aider à faire baisser le risque d’accident de vélo, en s’équipant correctement et en adoptant une conduite adaptée. Les autres usagers de la route peuvent également y contribuer, tout particulièrement les automobilistes. Participez vous aussi à la prévention des accidents de vélo. Les conseils du BPA vous y aident.

Nos conseils pour éviter les accidents

Publications et matériel

  • Sinus 2020 – Niveau de sécurité et accidents dans la circulation routière en 2019

    2.382, Recherche et statistique, SINUS A4, 0 page, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Status 2020 – Statistique des accidents non professionnels et du niveau de sécurité en Suisse

    2.384, Recherche et statistique, STATUS A4, 66 pages, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • La promotion du vélo et la sécurité routière sont-elles compatibles?

    2.350, Documentation pour les spécialistes, Base de connaissances du bpa A4, 44 pages, aussi disponible en allemand
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Dossier de sécurité du bpa n° 08 – Trafic cycliste

    2.092, Recherche et statistique, Dossier de sécurité A4, 292 pages, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.