Conseils

Distraction dans le trafic routier Comment rester concentré

La distraction et l’inattention sont la deuxième cause d’accident de la circulation en Suisse. Que ce soit au volant, à pied ou à vélo, «pas touche au téléphone, au GPS ou autre»!

Pour votre sécurité

  • N'essayez pas d'être «multitâche» au volant, à pied ou à vélo.
  • Laissez votre portable dans votre sac, quel que soit votre mode de déplacement.
  • Restez concentré sur le trafic en toutes circonstances.
  • Programmez votre GPS avant de partir.
  • Si vous avez quelque chose d'urgent à faire en chemin, arrêtez-vous.

La distraction sous toutes ses formes

Les accidents causés par la distraction et l’inattention entraînent environ 1030 blessures graves et 60 morts par année. Les sources de distraction sont nombreuses au quotidien. Voici quatre exemples de distraction au volant:

  • Utiliser son portable. Utiliser son portable au volant multiplie le risque d’accident par 3,6. À noter que, bien qu’autorisé, téléphoner au moyen d’un kit mains libres multiplie ce risque d’autant de fois.
  • Utiliser son GPS, sa radio & co. Utiliser des appareils électroniques multiplie le risque d’accident par 2,5.
  • Discuter avec les passagers. Interagir avec les passagers multiplie le risque d’accident par 1,4.
  • Chercher à attraper des objets. Vouloir attraper des objets, situés par ex. sur les sièges arrière de la voiture, multiplie le risque d’accident par 9,1.
  • objectif sécurité – Edition 2018-1

    1.048, A propos du BPA, Magazine A4, 16 pages, aussi disponsible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF

La distraction ralentit le temps de réaction

Nous réagissons à un danger en 2 secondes généralement. Une brève distraction de notre part, lorsqu’on allume l’autoradio par ex., et ce temps de réaction passe à 3 secondes. Lorsque notre attention est captée plus longuement, comme lorsqu’on écrit un SMS, il se passe 7 secondes jusqu’à ce qu’on réagisse.

Se laisser distraire à pied ou à vélo, c’est possible aussi

Rouler à vélo ou traverser une route en consultant un SMS, en téléphonant ou en écoutant de la musique? Pas recommandé. Car notre vision et notre ouïe s’en trouvent réduites et nous percevons moins bien notre environnement.

Les panneaux ou les marquages nous échappent, par exemple. Par ailleurs, téléphoner ou écouter de la musique à plein volume ont pour effet que nous n’entendons plus les sons qui pourraient nous indiquer un danger.

Mais heureusement, les accidents causés par la distraction ont des conséquences moins graves, dans l’ensemble, que les autres accidents. La létalité (nombre de tués pour 10 000 dommages corporels) des accidents causés par la distraction et l’inattention est plus faible (96 contre 127 pour les autres). Et, grâce à nos conseils tout simples, vous pourrez même éviter d’en arriver à l’accident.

Vite et bien: conseils pratiques pour votre entreprise

La distraction et l’inattention sont aussi des causes non négligeables d’accident sur les trajets entre le domicile et le travail, et lors des déplacements professionnels. Les SafetyKits du BPA contiennent tout ce dont vous avez besoin pour prévenir facilement les accidents non professionnels de vos collaborateurs: une affiche, un flyer, une présentation Powerpoint et une vidéo.

Publications et matériel

  • objectif sécurité – Edition 2018-1

    1.048, A propos du BPA, Magazine A4, 16 pages, aussi disponsible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
  • Dossier de sécurité du bpa n° 04 – Capacité de conduire réduite

    2.015, Recherche et statistique, Dossier de sécurité A4, 410 pages, aussi disponsible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
  • Sinus 2019 – Niveau de sécurité et accidents dans la circulation routière en 2018

    2.362, Recherche et statistique, SINUS A4, 104 pages, aussi disponsible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
shopping_cart
Vers le panier
0