Conseils

Zones 30 Éloge de la lenteur

Des routes sûres pour tous: tel est l’objectif du BPA. Les zones 30 dans les quartiers ainsi que sur certaines routes de transit en localité y contribuent grandement. Il convient cependant de tenir compte des points suivants lorsque l’on se trouve dans de telles zones.

Pour votre sécurité

  • Respectez la priorité de droite aux carrefours, que vous déplaciez en voiture, à moto ou à vélo.
  • En tant que piéton, traversez aux endroits offrant la meilleure visibilité.
  • Notez que les conducteurs de véhicules ont la priorité sur les piétons.

Zones 30: leurs avantages

Les zones 30, tout le monde y gagne!

  • Les accidents sont moins nombreux et moins graves, en particulier pour les piétons et les cyclistes.
  • Pour les enfants, les trajets scolaires sont plus sûrs.
  • Il est plus facile pour les piétons de traverser des routes à trafic modéré.
  • Le trafic est plus fluide et plus homogène.
  • Les conducteurs ne perdent presque pas de temps, car les zones 30 ne s’étendent généralement que sur quelques centaines de mètres.

Comportement dans les zones 30

Dans les quartiers:

  • Les conducteurs de véhicules, les motocyclistes et les cyclistes sont prioritaires sur les piétons. Mais la prudence est de mise: ils doivent en effet s’attendre à tout moment à la présence de piétons voulant traverser la chaussée.
  • En général, il n’y a pas de passages piétons dans les zones 30. Les piétons peuvent donc traverser là où ils le souhaitent, idéalement aux endroits offrant la meilleure visibilité. Lorsqu’il y a des passages piétons, les piétons sont tenus de les emprunter.
  • La priorité de droite est de rigueur aux carrefours.

Sur les tronçons de routes de transit aménagés en zones 30, les règles ne sont pas les mêmes:

  • Le trafic sur la route de transit reste prioritaire aux carrefours et aux débouchés. La signalisation indique la priorité.
  • Les piétons doivent emprunter les passages piétons.

De 50 km/h à 30 km/h

Plus les zones 30 sont introduites à une large échelle hors des axes de circulation principaux dans une commune, plus la limitation de vitesse maximale est respectée. À 30 km/h, les accidents sont moins nombreux et surtout moins graves qu’à 50 km/h. C’est pourquoi les tronçons de routes de transit à forte fréquentation piétonne devraient également être transformés en zones 30 (p. ex. en centre-ville ou en vieille ville).

Le remplacement de la limite générale de vitesse à 50 km/h par une zone 30 correctement aménagée permet d’éviter 1 accident de la route avec blessés sur 4.

Questions juridiques et arrêts du Tribunal fédéral

Dans les zones 30, les règles de la circulation routière usuelles s’appliquent. La vitesse constitue un aspect central.

Interlocuteur au BPA

Christoph Jöhr

Christoph Jöhr

Conseiller Comportements routiers

Publications et matériel

  • Zones 30

    3.003, Conseils de prévention, Brochure A5, 4 pages, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Zones 30

    2.355, Documentation pour les spécialistes, Documentation technique A4, 32 pages, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
shopping_cart
Vers le panier
0