Dossier

Les sports de neige sur les pistes

Les sports de neige sur les pistes
Dévaler des pistes parfaites sous un soleil éclatant: en hiver, quelque 3,5 millions de Suisses amateurs de sports de neige se rendent en montagne. Or, chaque année, de nombreux accidents sont à déplorer. Assurez-vous que votre sécurité soit de la partie.

Le risque de blessures a baissé de moitié depuis les années 1970

Bonne nouvelle: des études ont montré que le risque de blessures dues aux sports de neige a presque baissé de moitié depuis les années 1970. Aujourd’hui, les skieurs et les snowboarders bénéficient d’un meilleur matériel. Par ailleurs, le niveau de sécurité des pistes préparées a augmenté. Une évolution réjouissante. Chaque année, on continue cependant à enregistrer des milliers d’accidents. 

Statistique des accidents

Chaque année, quelque 52 000 personnes résidant en Suisse se blessent en skiant. Du côté des snowboarders, on dénombre 11 000 accidents. Et les amateurs de luge ne sont malheureusement pas en reste: chaque année, ils sont environ 6500 à se blesser.  

63 000

skieurs et snowboarders résidant en Suisse se blessent chaque année lors d'un accident.

Plus de 90%

des accidents sont imputables à une faute des personnes qui en sont victimes.

Malheureusement, une partie de ces accidents connaît une issue tragique. Ainsi, chaque année, quelque 40 personnes meurent en pratiquant un sport d’hiver. La plupart de ces décès sont dus à une avalanche ou à une chute. Même lorsqu’un accident n’est pas mortel, il peut avoir de graves conséquences et entraîner des séquelles à vie.

Les blessures les plus courantes

Les parties du corps ci-après sont les plus fréquemment touchées lors des accidents survenant sur les pistes:

  • À skis: genou
  • En snowboard: avant-bras / main
  • Les épaules et la tête sont souvent touchées quel que soit le sport d’hiver considéré.

Plus de 90% des accidents sur les pistes sont des accidents individuels. Leurs causes varient. Mentionnons la distraction, la surestimation de ses capacités, une vitesse trop élevée, le manque de condition physique et un mauvais équipement.

À nous de jouer

Depuis les années 1970, la sécurité a évolué de manière très positive. Pour éviter les accidents, c’est aux adeptes de sports d’hiver de jouer, en adoptant un comportement correct, en se préparant comme il se doit à la saison d’hiver et en utilisant un équipement adapté.

Les conseils du BPA pour éviter les accidents

Pour les moniteurs et monitrices de ski, de snowboard et J+S

Snow Safety: application Web pour la sécurité des cours de ski et de snowboard

La sécurité fait partie des thèmes incontournables de l’enseignement. Au-delà d’un équipement adapté, il s’agit aussi de laisser suffisamment de place aux autres et de connaître ses propres limites. L’application Web «Snow Safety» du BPA offre des contenus d'enseignement destinés aux formateurs aussi bien qu’aux participants: vidéos, idées d'exercices et quiz pour tous ceux qui souhaitent adopter un comportement encore plus sûr dans leur pratique du ski ou du snowboard.

Aide-mémoire pour la prévention des accidents

Que ce soit lors d’un camp, d’un entraînement sportif ou d’une excursion avec des enfants et des jeunes, les moniteurs J+S doivent toujours réfléchir à la manière d’assurer la sécurité. Quiconque respecte les principes de J+S et du BPA apporte non seulement une contribution précieuse à la prévention des accidents, mais limite aussi fortement les risques de poursuites pénales ou de prétentions en dommages-intérêts au titre de la responsabilité civile.

De nombreux autres aide-mémoire sont disponibles pour les sports les plus variés. Consultez notre page récapitulative.

Pour les services des pistes et de sauvetage

Depuis la saison 1987-1988, le BPA collecte, en collaboration avec Remontées mécaniques suisses (RMS), des données relatives aux accidents qui surviennent dans les sports de neige. La statistique annuelle des transports de blessés dans les sports de neige constitue une source de données importante sur l’accidentalité dans ce domaine. Elle renseigne sur les lieux et les circonstances des accidents.

Le BPA obtient ainsi des données sur les accidents touchant des personnes qui n’ont pas d’assurance-accidents. L’anonymat des entreprises de remontées mécaniques et des blessés est garanti. Pour récolter ces données, le service des pistes et de sauvetage établit un constat de chaque accident. Le BPA connaît ainsi l’accidentalité et sait quelles mesures peuvent être prises.

Publications et matériel

  • Status 2020 – Statistique des accidents non professionnels et du niveau de sécurité en Suisse

    2.384, Recherche et statistique, STATUS A4, 66 pages, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Relevé 2019 – Accidents de sport mortels 2000–2018

    2.999, Recherche et statistique, Relevé A4, 7 pages, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Base de connaissances du bpa – Transports de blessés dans les sports de neige, 2017/2018

    2.353, Recherche et statistique, Base de connaissances du bpa , 28 pages, aussi disponible en allemand
    picture_as_pdf Télécharger PDF
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.