Conseils

Casque de ski ou de snowboard Conseils d'achat

Un accident sur les pistes ou hors de celles-ci est vite arrivé. Le port d’un casque de ski ou de snowboard réduit fortement le risque de blessures à la tête. Pensez à vous protéger. Le BPA vous dit à quoi il faut veiller lors de l’achat d’un casque.

Pour votre sécurité

  • Bien: un casque de ski ou de snowboard conforme à la norme EN 1077.
  • Mieux: un casque répondant à la norme de sécruité de la FIS.
  • Encore mieux: un casque doté en outre de la technologie MIPS.
  • Essayez le casque avant de l'acheter. Il doit être adapté à votre tête, même avec des lunettes.
  • Test à faire avec la jugulaire ouverte: le casque ne doit pas bouger lorsque vous secouez la tête.

Tout le monde porte un casque ou presque

On a aujourd’hui de la peine à l’imaginer: il y a 15 ans, presque aucun skieur ou snowboarder ne portait de casque sur les pistes. Ainsi, lors de la saison 2002-2003, seuls 20% des snowboarders et 14% des skieurs se protégeaient la tête.

Le casque fait désormais partie intégrante de l’équipement, au même titre que les gants. En Suisse, plus de 90% des skieurs et des snowboarders en portent un.

Ce n’est cependant pas le cas dans les autres sports de neige. Par exemple seul un lugeur sur deux est muni d’un casque. Il y a donc encore des progrès à faire.

Il vaut la peine de porter un casque

Le port d’un casque présente un avantage évident: il protège la tête. Chaque année, quelque 72 000 personnes résidant en Suisse souffrent d’un accident en pratiquant le ski, le snowboard ou la luge. Quelque 16% d’entre elles se blessent à la tête. Le port d’un casque permet d’éviter environ un tiers de ces blessures.

Les différentes normes

En Suisse, les casques de ski et de snowboard doivent être conformes à la norme européenne EN 1077. De tels casques sont en principe sûrs. Prêtez attention à ce point lors de l’achat. Les casques répondant à la norme de sécurité de la Fédération internationale de ski (FIS) offrent une protection encore meilleure.

Les casques intégrant la technologie MIPS («Multi-Directional Impact Protection System») protègent en outre la tête des forces de rotation. Cette technologie repose sur une coque intérieure mobile, qui permet au casque d’absorber les mouvements de rotation. Cela signifie que, si la tête tourne lors d’un impact, le casque peut en partie compenser cette rotation. La tête est ainsi mieux protégée.

Aucune excuse

Les casques sont légers et confortables. Ils ne limitent ni notre ouïe ni notre champ de vision. Ils tiennent chaud à la tête et existent en de nombreuses formes et couleurs.

Que vous pratiquiez le ski, le snowboard, la luge ou un autre sport d’hiver, portez donc toujours un casque.

Questions juridiques

Le sport est synonyme de liberté et d’épanouissement personnel. Cela ne signifie pas pour autant que les sportifs évoluent dans une zone de non-droit.

Interlocuteur/-trice au BPA

Benedikt Heer

Benedikt Heer

Conseiller Sport et activité physique

Publications et matériel

  • Relevé 2016 du bpa – Ski et snowboard: taux de port des équipements de protection

    2.999, Recherche et statistique, Relevé A4, 2 pages, aussi disponsible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
  • Relevé 2016 du bpa – Luge: taux de port des équipements de protection

    2.999, Recherche et statistique, Relevé A4, 2 pages, aussi disponsible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
  • Status 2019 – Statistique des accidents non professionnels et du niveau de sécurité en Suisse

    2.360, Recherche et statistique, STATUS , 64 pages, aussi disponsible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
shopping_cart
Vers le panier
0