Événement

Agilité et stabilité jusqu’à un âge avancé Forum du BPA sur la prévention des chutes 2022

Agilité et stabilité jusqu’à un âge avancé
Chaque année, près de 90 000 personnes de plus de 64 ans se blessent en chutant. Afin de réduire le nombre de chutes des seniors, le BPA estime qu’un entraînement de prévention des chutes est indispensable. Lors du Forum sur la prévention des chutes du 25 août 2022, le BPA a débattu avec des experts des conditions à remplir pour que l’entraînement devienne une évidence pour les seniors.

Entraînement de prévention des chutes pour les seniors

Chez les personnes âgées, les suites d’une chute peuvent être particulièrement graves. C’est pourquoi le BPA estime que l’entraînement de prévention des chutes est un facteur déterminant pour maintenir la qualité de vie et l’autonomie des aînés. Cela permettrait également de réduire les coûts de la santé.

Outre des standards de qualité, des efforts en matière de politique sociale, d’économie et d’infrastructure sont nécessaires pour promouvoir et ancrer à l’échelle nationale un entraînement ciblé pour les seniors.

Cet objectif soulève des questions fondamentales:

  • Comment la politique d’encouragement du sport en Suisse peut-elle sensibiliser la population?
  • Quelle contribution la politique de vieillesse peut-elle apporter à la mise en œuvre structurelle et à la promotion de l’activité physique et du sport?
  • Créer des incitations financières pour les seniors est-ce judicieux? Quels mécanismes d’incitation seraient envisageables?
  • Comment et dans quels secteurs le domaine des soins peut-il promouvoir activement les thèmes liés à la prévention?

Le BPA a abordé ces questions et d’autres avec des représentants du sport, de la politique, de la médecine, de l’économie de la santé et de la prévention.

Promouvoir un entraînement pour les seniors en vaut la peine

Au Forum, il a vite été établi qu’un entraînement de prévention des chutes pour les personnes âgées en valait la peine, quelle que soit la perspective considérée.

Perspective économique

La prévention des chutes permet de baisser les coûts liés aux chutes, tant sur le plan individuel que social. Afin de promouvoir un entraînement de prévention des chutes ancré à l’échelle nationale, une collaboration avec des chercheurs en implémentation et des économistes de la santé devrait notamment être envisagée. Où l’entraînement peut-il être intégré au mieux? Quel type d’entraînement est le plus rentable?

Perspective médicale

Du point de vue médical également, un entraînement constitue le meilleur moyen pour prévenir les chutes. Un programme renforçant l’équilibre et la force s’avère le plus efficace. Dans l’idéal, il s’agit d’exercices que l’on peut facilement intégrer au quotidien.

Réussir à motiver l’ensemble de la population âgée à bouger davantage serait en soi déjà une victoire.

Perspective sociologique

De manière générale, l’activité physique et le sport ont un effet positif sur la qualité de vie des seniors. Leur santé physique et mentale est meilleure et ils profitent davantage de la vie.

Même à un âge avancé, un entraînement ciblé a un impact positif. Transmettre ce message et proposer d’autres offres ancrées au niveau local est essentiel.

Quelle suite donner à ce forum?

Il existe certes déjà des mesures pour promouvoir un entraînement de prévention des chutes pour les seniors. Toutefois, le potentiel n’est pas encore épuisé à ce niveau-là, notamment en matière de rémunération du travail de prévention dans le domaine des soins (fourni p. ex. par les médecins de famille ou les services d’aide et de soin à domicile) et pour d’autres offres d’activité physique (proposées p. ex. par Pro Senectute). À l’heure actuelle, facturer le travail de prévention au sein du système de santé suisse n’est possible que de manière très limitée. Un point qui doit impérativement changer.

En outre, il convient de mieux coordonner le travail de tous les principaux acteurs impliqués dans la promotion de l’entraînement pour les seniors en Suisse. Le monde politique, les autorités, les organisations sportives, les fédérations, les acteurs des domaines de la médecine, des assurances et de la prévention, tous doivent connaître leur rôle afin de rendre possible un ancrage durable de l’entraînement de prévention des chutes dans notre société. Les participants au Forum se sont d’ores et déjà exprimés en faveur d’une table ronde à ce sujet organisée par le BPA.

Impressions du Forum

  • Entraînement destiné à prévenir les chutes

    Recherche et statistique, Base de connaissances du bpa A4, 152 pages, 2.391, No. DOI 10.13100/BPA.2.391.02.2021, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Training zur Sturzprävention – Anleitung der Kraft- und Gleichgewichtsübungen

    Matériel didactique, Brochure A5, 25 pages, 4.174
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Efficacité d'un programme d'entraînement destiné à prévenir les chutes

    Recherche et statistique, Rapport A4, 58 pages, 2.272, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Physiothérapie et prévention des chutes

    Documentation technique, Documentation A4, 44 pages, 2.249, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF

Contact

Barbara Pfenninger

Barbara Pfenninger

Coll. scientifique Sport et activité physique
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.