Conseils

Nouveaux conducteurs Comment garder le permis à l’essai

Vous avez réussi votre examen de conduite et êtes maintenant titulaire d’un permis à l’essai. En tant que nouveau conducteur, vous devez réussir la période probatoire d’une durée de trois ans, ce qui n’est pas forcément évident. Voici les conseils du BPA.

Pour votre sécurité

  • Ne surestimez pas vos capacités.
  • Ne sous-estimez pas le risque d'accident.
  • Anticipez et roulez de manière préventive.
  • Boire ou conduire, il faut choisir: l'alcool est interdit au volant durant la période probatoire.

Permis à l’essai: 1500 retraits par an

Après avoir réussi leur examen pratique, les nouveaux conducteurs se voient remettre un permis à l’essai pour une période de trois ans. La première phase de formation est terminée. Toutefois, le risque d’accident dû à l’inexpérience est encore très élevé. Chaque année, plus de 1500 nouveaux conducteurs doivent rendre leur permis après peu de temps.

Les conditions suivantes s’appliquent lors de la période probatoire:

  • Il est formellement interdit de prendre le volant après avoir consommé de l’alcool.
  • Les infractions routières sont plus sévèrement punies.
  • Il convient de suivre la formation complémentaire dès que possible (nouvelle réglementation depuis le 1er janvier 2020).

Causes d’accident: vitesse, alcool, fatigue et distraction

Dans la circulation routière, les nouveaux conducteurs âgés de 18 à 24 ans sont davantage touchés par les accidents graves que les usagers de la route plus expérimentés. Ainsi, pour 100 millions de personnes-kilomètres parcourus, on compte 4,2 victimes de dommages corporels graves (blessés graves ou tués) parmi les 18-24 ans, contre 3,9 pour l'ensemble de la population suisse.

Vitesse inadaptée, fatigue et alcool: voilà les principales causes  d’accident. L’inattention et la distraction au volant jouent également un rôle. Les accidents ont souvent lieu le week-end ou la nuit. Les pertes de maîtrise constituent le type d’accident le plus fréquent et font le plus de victimes dans la tranche d’âge des 18-24 ans.

Ne surestimez pas vos capacités, anticipez et roulez de manière préventive

Quelques conseils pour une période probatoire couronnée de succès:

  • Ne conduisez pas si vous avez bu de l'alcool.
  • Ne prenez le volant que si vous êtes reposé.
  • Adaptez votre vitesse.
  • Concentrez-vous sur la route.

Une bonne estimation de ses capacités, de l’anticipation et une conduite prudente: voilà comment réussir sa période probatoire.

Questions juridiques

Quelles sont les conditions qui conduisent à l’annulation du permis de conduire à l’essai? À quoi faut-il prêter attention, p. ex. en matière de vitesse? Aperçu de la jurisprudence suisse.

Interlocuteur au BPA

Thomas Kramer

Thomas Kramer

Conseiller Comportements routiers

Publications et matériel

  • Rapport n° 68 du bpa – Evaluation de la formation à la conduite en deux phases

    2.108, Recherche et statistique, Rapport A4, 142 pages, aussi disponible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger PDF
  • Sinus 2019 – Niveau de sécurité et accidents dans la circulation routière en 2018

    2.362, Recherche et statistique, SINUS A4, 104 pages, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
shopping_cart
Vers le panier
0