Conseils

Urgences à l’école Comportement et équipement

Urgences à l’école
Il est difficile de réagir correctement après un accident, surtout en milieu scolaire. Découvrez nos conseils.

L’essentiel en bref

En cas d’urgence, il s’agit de réagir correctement et rapidement, afin de réduire au minimum l’ampleur des dommages corporels et matériels. À l’école, ce n’est pas si facile. Lorsqu’un élève est victime d’un accident, il faut s’occuper non seulement de cet enfant, mais également des autres, afin, notamment, d’éviter qu’ils ne paniquent. Il est donc important de savoir ce qu’il convient de faire en cas d’urgence.

Préparation exemplaire

Cours de sauveteur

Beaucoup font le cours de sauveteur. Mais honnêtement, qui se souvient, quelques années plus tard, des mesures à prendre en cas d’urgence? C’est pourquoi le BPA recommande d’exiger des enseignants, du personnel d’encadrement et des concierges qu’ils refassent un cours à intervalles réguliers, d’une durée maximale de cinq ans, afin de rafraîchir leurs connaissances.

L’Alliance suisse des samaritains organise des cours de recyclage.

Premiers secours

Pour pouvoir réagir correctement en cas d’urgence, il faut disposer non seulement de compétences spécifiques, mais également de l’équipement approprié. Celui-ci comprend les éléments suivants.

  • Trousse de premiers secours: les trousses de premiers secours doivent toujours être à portée de main et contenir tout le matériel nécessaire. Elles doivent être clairement identifiables et placées à des endroits clés. Chaque école doit disposer de plusieurs trousses de secours, réparties par exemple dans les salles de classe, la salle de gymnastique, les salles spéciales (salles de travaux manuels, d’économie familiale, de chimie), la piscine et le local des engins extérieurs lié au terrain de sport. Dans la salle de chimie, il faut du matériel supplémentaire pour les cas d’accident touchant les yeux (p. ex. produits de rinçage, douches oculaires). Enfin, les enseignants devraient toujours emporter une petite trousse de secours lorsqu’ils organisent une activité en dehors du périmètre scolaire.
  • Défibrillateur: lors d’un arrêt cardiaque, chaque minute compte. C’est pourquoi il est recommandé aux écoles d’acheter des défibrillateurs externes automatiques (DEA). Bien que ces appareils soient faciles à utiliser, il est important que le personnel bénéficie régulièrement d’un cours pour être en mesure d’agir correctement en cas d’urgence.
  • Téléphone (fixe ou portable): le téléphone fixe ou portable (privé) permet d’alerter immédiatement les secours. De nos jours, les enseignants emportent toujours un téléphone portable lorsqu’ils organisent une activité à l’extérieur du périmètre scolaire.

Numéros d’urgence

Quel est déjà le numéro d’urgence? Afin de ne pas perdre de temps en cas d’urgence, il faudrait que les numéros de téléphone les plus importants soient indiqués de manière bien visible (en utilisant p. ex. la carte d’urgence du BPA) dans toutes les salles de classe et sur toutes les pharmacies de secours.

Concept d’urgence

Toute école doit disposer d’un concept d’urgence. Celui-ci définit les procédures à suivre en cas d’accident, d’incendie, de décès, d’acte de folie meurtrière, etc. Il doit être établi en collaboration avec les autorités locales et des spécialistes.

Directives et instructions cantonales

Respectez les directives et les instructions cantonales relatives à la mise en œuvre des plans d’études.

Questions juridiques

Quelle est la responsabilité des enseignants pendant la classe? Vous trouverez des réponses dans les questions juridiques du BPA.

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.