Conseils

Jogging Courir sans se blesser

Faire du jogging est une activité saine, qui permet de brûler des graisses et de renforcer son système immunitaire. À condition de ne pas se blesser, bien sûr. En Suisse, près de 14 000 personnes se blessent chaque année en pratiquant la course à pied. Les conseils du BPA vous dévoilent comment faire votre jogging en toute sécurité.

5 points essentiels

  • Augmentez progressivement la fréquence, l’intensité et la durée de l’effort.
  • Complétez votre entraînement par des exercices de musculation et des étirements, surtout après une blessure.
  • Concentrez-vous davantage en cas de terrain exigeant ou de grande fatigue.
  • Respectez les règles de la circulation.
  • Rendez-vous visible au crépuscule et lorsqu’il fait sombre.

Le jogging a tout pour plaire

Le jogging est le moyen idéal pour maintenir le corps et l’esprit en bonne santé. Cette activité permet de stimuler la combustion des graisses, tout en renforçant le système immunitaire. À long terme, les os sont plus robustes, les vaisseaux plus élastiques, les tendons plus solides et le système cardiovasculaire plus résistant. Le jogging a donc tout pour plaire. De plus, il est relativement sûr.

Les accidents graves lors de la pratique de la course à pied sont rares. Cependant, des milliers de coureurs se blessent chaque année en Suisse. Entorses, claquages ou déchirures: en cas de lésions aigües, ce sont souvent les chevilles ou les genoux qui sont touchés.

Mais bien plus souvent, les douleurs proviennent de réactions physiques de surcharge. Le risque de lésions de surcharge, telles qu’une inflammation du tendon d’Achille, est 30 à 50 fois plus élevé que le risque de blessure aigüe.

Voici comment courir en toute sécurité

Les blessures ne sont pas toujours une fatalité. Pour les coureurs amateurs également, il est important de planifier l’entraînement et d’acquérir une bonne technique de course.

Il faut laisser suffisamment de temps au corps pour s’adapter. Commencez par un circuit pas trop long ni trop éprouvant. Augmentez ensuite progressivement la fréquence, la durée et l’intensité de l’effort. De même, si vous changez de style de course ou de type de terrain, par exemple en passant de l’asphalte à un sentier en forêt, ou si vous achetez de nouvelles chaussures: le corps a besoin de temps pour s’y habituer.

Afin de bien stabiliser les chevilles, les genoux et le tronc, il est important de compléter l’entraînement par des exercices de renforcement musculaire et des étirements, en particulier après une blessure.

Un dernier point: les coureurs sont, eux aussi, soumis aux règles de la circulation routière. Se rendre bien visible permet par ailleurs de réduire sensiblement le risque d’accident. Portez des vêtements munis d’éléments réfléchissants ou de bandes lumineuses, et éventuellement une lampe frontale.

Interlocuteur/-trice au BPA

Jelena Maksimovic

Jelena Maksimovic

Coll. scientifique Sport et activité physique

Publications et matériel

  • Status 2019 – Statistique des accidents non professionnels et du niveau de sécurité en Suisse

    2.360, Recherche et statistique, STATUS , 64 pages, aussi disponsible en allemand, italien, anglais
    picture_as_pdf Télécharger le PDF PDF
shopping_cart
Vers le panier
0