Conseils

Étouffement Prévention et gestes de premiers secours

Chaque année près de 120 personnes sont victimes d’une asphyxie, le plus souvent à la suite d’un étouffement. Les premières personnes concernées sont les personnes âgées et les jeunes enfants. Nos pages de conseils vous expliquent comment vous protéger, vous et les autres.

Pour votre sécurité

  • Mangez au calme et en position assise
  • Surveillez les jeunes enfants constamment pendant qu’ils mangent
  • Tenez les petits objets hors de portée des jeunes enfants
  • Assurez-vous que le bébé ou le jeune enfant dort dans un environnement sûr.
  • Familiarisez-vous avec les gestes de premiers secours

L’étouffement: un danger pour les personnes âgées et les jeunes enfants

En Suisse, l’étouffement constitue la deuxième cause de mortalité, après la chute, dans l’habitat et les loisirs. Six étouffements sur dix surviennent en mangeant. Dans 70 % de ces cas, les personnes touchées sont âgées de 65 ans ou plus.
 Mais les enfants de moins de quatre ans sont aussi particulièrement concernés.

Mettre de côté les risques

Il est possible de réduire le risque d’accident par étouffement par un certain nombre de mesures. Pour les adultes, il s’agit en priorité de manger au calme et en position assise. Le risque de s’étouffer est alors fortement réduit.

Chez les jeunes enfants, la situation est un peu plus compliquée.

Manger keyboard_arrow_down

Lors de la préparation du repas, veillez à ce que les aliments représentent le plus faible danger d’étouffement possible.

  • Enfants jusqu’à un an: ne donnez que des aliments qui fondent dans la bouche.
  • Enfants jusqu’à deux ans: ne donnez que des aliments faciles à mâcher.
  • Prudence avec les noix, carottes ou aliments durs similaires, saucisses, tranches de mandarines, tomates cerises ou le raisin. Cuisez les aliments durs jusqu’à ce qu’ils soient tendres, sinon râpez-les ou broyez-les; coupez les aliments ronds ou en forme de boule.

Dormir keyboard_arrow_down

  • Pendant la première année de vie, l’enfant doit dormir sans oreiller ni peluches. Le matelas ne doit pas être trop mou et un sac de couchage remplace idéalement la couverture. Cela évite que l’enfant soit subitement privé d’air.
  • La décoration du lit doit rester minimale et ne pas comporter de ficelles ou rubans qui présenteraient un risque d’étranglement.

Jouer keyboard_arrow_down

  • Les petits objets, inférieurs à une balle de ping-pong ou au diamètre d’un rouleau de papier-toilette, doivent être retirés de la portée des enfants.
  • Les jouets doivent être dépourvus de petits éléments qui pourraient être avalés ou de piles amovibles. À l’achat, veillez à l’avertissement «Ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois».
  • Les clés autour du cou et les casques de vélo n’ont pas leur place sur une aire de jeux. Les ficelles peuvent se coincer dans les installations et étrangler l’enfant.

Reconnaître l’étouffement

Au cas où l’étouffement n’a pas pu être évité, il faut être en mesure de reconnaître les signes d’étouffement afin de porter secours. Seul un accident par étouffement sur dix est reconnu comme tel. Et ce, malgré le fait que la personne concernée n’est pas seule, dans environ deux tiers des cas.

  • La personne ne peut-pas respirer ni parler.
  • Elle se tient le cou ou a des mouvements de panique.
  • La peau prend une teinte bleutée.
  • Une toux soudaine et un réflexe de nausée sont souvent des signes supplémentaires de l’étouffement chez les enfants.

Premiers secours en cas d’étouffement

Lorsqu’une personne s’étouffe avec quelque chose, le corps étranger doit être retiré aussi vite que possible.

Pour les adultes et les enfants de plus d’un an keyboard_arrow_down

  • Toussez
  • Penchez le haut du corps de la personne vers l’avant, puis administrez une claque vigoureuse dans le dos, entre les omoplates.
  • Effectuez la manœuvre de Heimlich (compression abdominale): derrière la victime, placez vos bras autour de son abdomen et formez un poing que vous maintenez avec l’autre main. Enfoncez fortement votre poing vers vous et vers le haut Recommencez ce geste cinq fois au maximum.

Pour les enfants de moins d’un an keyboard_arrow_down

  • Tenez la tête de l’enfant penchée vers l’avant (par ex. le corps posé sur le bras ou la cuisse) et tapez vigoureusement, du plat de la main, entre les omoplates.
  • N’essayez pas de retirer l’objet de la gorge avec les doigts.

Si le corps étranger n’a pas été rejeté, appelez immédiatement les secours (tél. 144). Si vous pensez que votre enfant a avalé une pile ou plusieurs aimants, conduisez-le immédiatement aux urgences.

Vous trouverez des informations détaillées sur les gestes de premiers secours et les cours auprès de l’Alliance suisse des samaritains et de la Croix-Rouge.

OUUPS! pour les parents et le personnel encadrant des enfants

Pour que les enfants grandissent en toute sécurité, il y a OUUPS!, conçu par le BPA: douze brochures et des livres illustrés formant un joyeux mélange d’informations, de conseils et d’astuces sur la prévention des accidents, complété par des vidéos et des contenus en ligne.

Questions juridiques

Contact

Ruth Beer

Ruth Beer

Conseillère Ecole et famille
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.