Conseils

Canoë et kayak Des sports plus exigeants qu’il n’y paraît

Il est possible de pratiquer le canoë et le kayak sur tout type d’eaux: lac, rivière ou torrent. Mais si pagayer semble facile au premier abord, cette activité est plus exigeante qu’il n’y paraît. Suivez ces quelques conseils du BPA pour éviter les écueils.

Pour votre sécurité

  • Suivez une bonne formation
  • Si vous manquez d’expérience, faites des sorties avec des pagayeurs d’un niveau équivalent au vôtre et sous la conduite d’une personne compétente
  • Optez pour des eaux et des tronçons qui correspondent à vos capacités
  • Pratiquez ces activités uniquement par beau temps
  • Portez un gilet de sauvetage ou un gilet de natation et, en rivière, un casque

Sur l’eau en canoë ou en kayak

Chaque année en Suisse, une personne en moyenne se noie en pratiquant le canoë ou le kayak. Deux raisons principales expliquent ce bilan. D’une part, les pagayeurs sous-estiment souvent les risques liés à la force du courant, à l’eau froide ou aux passages obstrués. D’autre part, ils surestiment fréquemment leurs capacités en termes de technique de pagayage et de forme physique. La plupart des victimes ne portaient pas de gilet de sauvetage ou de gilet de natation.

Éviter les accidents: plus simple qu’il n’y paraît

Éviter les accidents de canoë ou de kayak est pourtant simple et repose avant tout sur une bonne formation. Vous trouverez des informations à ce sujet sur les sites de la Fédération suisse de canoë-kayak (FSCK) et de Jeunesse+Sport. Si vous manquez d’expérience, il est recommandé de vous joindre à un groupe encadré par une personne compétente. Prenez les enfants à bord uniquement s’ils savent suffisamment bien nager. Le contrôle de sécurité aquatique du BPA donne des indications à ce sujet.

L’équipement joue également un rôle crucial. Enfilez un gilet de sauvetage ou une aide à la flottaison avec un indice de flottabilité d’au moins 50 N (gilet de natation, p. ex.). Le port du casque est également recommandé sur les rivières et les torrents. Des réserves de flottabilité bien placées rendent votre embarcation quasiment insubmersible en cas de chavirage. Il est par ailleurs important de se protéger efficacement contre le risque d’hypothermie.

Enfin, vérifiez la météo avant votre aventure aquatique et optez pour un type d’eaux et un tronçon qui correspondent à vos capacités.

Questions juridiques et arrêts du Tribunal fédéral

Cet exemple d’arrêt du Tribunal fédéral montre que la prudence est de mise lors de la pratique du kayak.

Pour les moniteurs J+S

Quiconque respecte les principes de J+S et du BPA apporte non seulement une contribution précieuse à la prévention des accidents, mais limite aussi fortement les risques de poursuites pénales ou de prétentions en dommages-intérêts au titre de la responsabilité civile.

Interlocuteur au BPA

Christoph Müller

Christoph Müller

Conseiller Sport et activité physique
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.