SPRACHE

Campagnes – Alcool

La campagne

Boire ou conduire, il faut ch​​oisir.

L’alcool réduit la capacité de conduire. Un verre suffit à altérer la capacité de conduire (temps de réaction, suresti​mation de soi, perception, etc.). Avec un taux de 0,25 mg/l, le risque d’accident mortel pour le conducteur est d’ailleurs multiplié par deux par rapport à un taux nul. En outre, les accidents dus à l’alcool sont environ deux fois plus graves que les autres.

Ces accidents causent un huitième environ des blessures graves ou mortelles sur les routes et se produisent en majorité de nuit, notamment le week-end, sous la forme de pertes de maîtrise. Ce sont surtout les hommes, les jeunes adultes et les consommateurs réguliers et/ou importants d’alcool qui dépassent la limite légale de 0,25 mg/l.

Près d’un cinquième des retraits de permis sont imputables à la conduite en état d’ébriété. Depuis 2014, l’alcool au volant est interdit aux nouveaux conducteurs. 

En partenariat avec la police, la campagne de prévention du bpa au fameux slogan «Boire ou conduire, il faut choisir» rappelle aux automobilistes les dangers de l’alcool au volant. Symbolisé par un verre de vin ou de bière vide retourné sur une clé de voiture, ce message s’adresse au grand public.  

Méthode de mesure pour les contrôles du ta​ux d’alcool

Depuis 2016, la prise de sang est en grande partie remplacée par les éthylomètres. ​Les nouveaux éthylomètres mesurent le taux d’alcool dans l’air expiré (en mg/l) et non dans le sang (en ‰). 0,25 mg/l correspond à 0,5‰. 


 

Matériel de campagne

alcool 


 

​Li​ens