Dossier

Moins d’accidents de sport pour les employés

Moins d’accidents de sport pour les employés
Le sport, c’est la santé! Mais parfois, la séance de remise en forme se termine mal: chaque année en Suisse, quelque 420 000 personnes se blessent en faisant du sport. Le BPA a élaboré une offre de prévention destinée aux entreprises.

De nombreux arrêts de travail sont dus à un accident de sport

Gravir des montagnes, descendre des pistes enneigées ou traverser des forêts: la Suisse et sa nature hors du commun invitent à la pratique d’un sport. Une grande partie de la population suisse est très active durant son temps libre. Hélas, les activités physiques comportent également des risques. Chaque année en Suisse, quelque 420 000 personnes se blessent en pratiquant un sport. Environ 180 y perdent la vie.

63 000

skieurs et snowboarders ont un accident si grave qu’ils doivent consulter un médecin.

27 000

accidents ont lieu chaque année lors d’une randonnée en montagne.

Les sports les plus risqués sont les sports d’hiver et de montagne

Les sports d’hiver et de montagne font le plus de tués. Le vélo et le VTT occasionnent également toujours des accidents graves. Ceci est en partie dû au fait que ces sports sont très appréciés. Les facteurs de risque sont les mêmes pour tous ces types de sport: une vitesse rapide et un risque de chute dans le vide.

9700

vététistes se blessent chaque année.

Les hommes sont davantage concernés que les femmes

Tous sports confondus, les accidents mortels touchent bien plus d’hommes (82%) que de femmes. Pour le parapente ou la plongée, p. ex., les hommes sont environ dix fois plus nombreux. Une pratique plus soutenue de certains sports par les hommes explique en partie ces chiffres, mais pas seulement: le sexe masculin est également plus enclin au risque.

Les accidents de sport engendrent des arrêts de travail

Se blesser en faisant du sport est non seulement douloureux, mais cela peut aussi avoir un impact sur notre quotidien. Lorsqu’un collaborateur est arrêté du jour au lendemain et pour une longue durée, cela a également un impact sur l’entreprise. Ces absences impliquent généralement que d’autres collaborateurs fassent des heures supplémentaires, ou que l’entreprise embauche un travailleur intérimaire. À cela viennent s’ajouter des charges administratives et organisationnelles considérables.

Le BPA propose une offre de prévention destinée aux entreprises

La bonne nouvelle: les entreprises peuvent parer à cela. Le BPA leur propose une offre variée de prévention des accidents non professionnels: des présentations thématiques, des cours, divers moyens d’intervention et des moyens de communication prêts à l’emploi. Le BPA conseille également les grandes entreprises individuellement et y dispense des formations.

Offres supplémentaires

  • Inscrivez-vous sur le site du BPA afin de recevoir des informations sur la prévention des accidents de loisirs dans votre entreprise.
  • Sports de neige: vue d’ensemble des moyens d’intervention.

La prévention des accidents en vaut la peine

Lorsqu’un employé est victime d’un accident de loisirs, son entreprise est également touchée. Découvrez pourquoi la prévention des accidents non professionnels en vaut également la peine pour vous, employeur.

Interlocuteur au BPA

Christian Wyssmüller

Christian Wyssmüller

Conseiller Entreprises Suisse Romande et Tessin
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.