Prises de position

Révision du droit sur la circulation routière Le BPA salue les mesures en faveur des vélos électriques

Le 12 août 2020, le Conseil fédéral a mis en consultation un projet de révision du droit de la circulation routière. La sécurité des cyclistes motorisés devrait être accrue avec l'introduction de l'obligation de porter un casque et d'allumer les feux même de jour ainsi que la présence d'un compteur sur les engins rapides. Le BPA salue ces propositions et va analyser en détail les différentes lois et ordonnances révisées.

Avec la révision de la Loi sur la circulation routière, le Conseil fédéral réagit aux derniers développement en matière de sécurité routière. Un accent a été mis avec raison sur la sécurité des conducteurs de vélos électriques. En 2019, 355 cyclistes motorisés ont en effet été grièvement blessés, un triste record. Onze accidents de vélo électrique ont connu une issue fatale. Quelque 90% des tués et 80% des blessés graves circulaient au guidon d'un vélo électrique lent, c’est-à-dire qui peut atteindre une vitesse maximale de 25 km/h avec l’assistance au pédalage.

Cette évolution a poussé le Conseil fédéral a proposer dans le cadre de la révision du droit sur la circulation routière, au travers d'une ordonnance, l'obligation de porter un casque pour les conducteurs d'engins lents, comme il l’est déjà pour les utilisateurs de vélos électriques dits rapides, c’est-à-dire qui peuvent atteindre une vitesse maximale de 45 km/h avec l’assistance au pédalage. Le BPA soutient une telle réglementation. Le port d’un casque constitue en effet un moyen simple et efficace de réduire de moitié le risque de blessures à la tête en cas d’accident.

Les conducteurs de vélos électriques sont plus exposés au risque d’accident que les utilisateurs de vélos classiques, du fait qu’ils roulent généralement plus vite. En effet, plus la vitesse est élevée, plus la distance de freinage est longue et moins le conducteur a de temps pour réagir à des situations inattendues. Le risque de blessures graves est également plus important. Ce risque est d’autant plus grand que, plus la vitesse des vélos électriques est élevée, plus les autres usagers de la route la sous-estiment.

Actuellement, environ deux tiers des utilisateurs de vélos électriques lents portent déjà un casque. Cela signifie qu’il y a cependant encore environ une personne sur trois qui n’en porte pas. Le BPA est convaincu qu’étendre l’obligation de porter un casque aux utilisateurs de vélos électriques lents permettrait d’atteindre un taux de port nettement plus élevé. Il en veut pour preuve que près de 90% des utilisateurs de vélos électriques rapides portent un casque.

La population soutient une telle mesure. Ainsi, selon un sondage effectué par le BPA en 2018, 78% de la population se dit plutôt favorable à l’introduction de l’obligation du port du casque pour les utilisateurs de vélos électriques lents. Les utilisateurs de vélos électriques sont eux-mêmes nombreux (71%) à soutenir l’obligation de porter un casque. Il y a cependant également des voix critiques, selon lesquelles l’introduction de cette obligation conduirait à une diminution de l'utilisation des vélos électriques lents. Rien n’étaye scientifiquement cette hypothèse.

Soulignons que le port du casque n’est pas le seul facteur à influencer la sécurité des utilisateurs de vélos électriques. Le Conseil fédéral souhaite également introduire l'obligation de rouler avec les feux allumés pour tous les types de vélos électriques. De plus, les engins rapides devront de plus être équipés d'un compteur afin que leurs conducteurs puissent respecter strictement les limitations de vitesse.

Dans ses dossiers de sécurité et rapports, le BPA mentionne de nombreuses mesures de sécurité efficaces, dont une planification à large échelle des réseaux cyclables pour vélos classiques ou électriques, des carrefours conçus en tenant compte des cyclistes, la réduction des vitesses maximales autorisées en localité et l’examen de la pertinence des normes du point de vue des besoins des utilisateurs de vélos électriques.

Durant les prochaines semaines, le BPA va analyser en détail l'ensemble des éléments révisés d'un point de vue de la sécurité routière.

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.