Prises de position

Contrôle technique des voitures de tourisme Le BPA défavorable à la prolongation

L’augmentation des systèmes de diagnostic et de commande électroniques dans les véhicules modernes sert d’argument pour prolonger les intervalles entre les contrôles techniques. Le bpa est défavorable à la prolongation desdits délais et ce, pour des raisons de prévention des accidents.

En Suisse, le service des automobiles contrôle l’état de sécurité des voitures de tourisme 5 à 6 ans après leur mise en circulation, puis 3 ans plus tard et enfin tous les 2 ans. 
Etant donné que les défauts en matière de sécurité augmentent avec l’ancienneté des véhicules, le bpa est plutôt défavorable à la prolongation des intervalles entre les contrôles techniques. En outre, la fréquence des défauts techniques augmente de manière disproportionnée avec l’ancienneté des véhicules.

A moyen terme, le bpa recommande de faire contrôler les systèmes d’assistance à la conduite au niveau de la sécurité comme complément au contrôle technique classique.

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.