Communiqué de presse | 13 juillet 2021

VTT Quatre fois plus d’accidents mortels en 2020

Jamais autant de VTT, à assistance électrique ou non, n’avaient été vendus en Suisse que l’an dernier. Cette évolution a malheureusement aussi un impact sur le nombre d’accidents. En 2020, huit personnes ont en effet été victimes d’un accident mortel, soit quatre fois plus que la moyenne. Le nombre de blessés est quant à lui également en constante augmentation: actuellement, plus de 10 600 personnes se blessent chaque année à VTT.

L’an dernier, près de 200 000 VTT ont été vendus en Suisse, dont environ un tiers équipés d’une assistance électrique. Cet engouement pour les sorties à vélo permettant de rester au plus près de la nature est observé depuis de nombreuses années et malheureusement, le nombre de blessés est lui aussi en constante augmentation. Ce sont en moyenne quelque 10 600 vététistes qui se blessent chaque année au point de devoir consulter un médecin ou être hospitalisés.

Nombre de tués quatre fois plus élevé que la moyenne

De même, le nombre de vététistes mortellement blessés n’a jamais été aussi élevé. En 2020, cinq hommes et trois femmes ont ainsi perdu la vie dans un accident, soit quatre fois plus que la moyenne. L’âge moyen des victimes est supérieur à 50 ans.

Pour Christoph Müller, expert en VTT au BPA, cette augmentation peut s’expliquer en partie par la hausse du nombre de vététistes, mais également par une surestimation de leurs capacités par de nombreux sportifs. Et cet aspect doit être pris en compte dans le cadre de la prévention. «Le degré de difficulté des pistes doit par exemple être signalé, à l’image des pistes de ski.»

«Et pour pouvoir rester concentré jusqu’à la fin du parcours, il est important de posséder une bonne condition physique, explique Christoph Müller. Les pistes ou les parcs de VTT devraient être conçus de manière à tolérer les éventuelles erreurs des vététistes, car une seule seconde d’inattention peut suffire pour chuter. Et les conséquences peuvent être d’autant plus graves si le sportif ne se protège pas suffisamment.»

Équipement de protection recommandé: casque, lunettes et gants intégraux

Les sportifs qui s’équipent correctement réduisent en effet leurs risques ou la gravité des accidents. Indispensable: le casque. En fonction de la difficulté de l’itinéraire prévu, d’autres protections seront aussi les bienvenues (genouillères, coudières, protection dorsale, etc.). Des lunettes de sport évitent les projections dans les yeux. Quant aux gants intégraux, ils protègent l’ensemble de la main en cas de chute. Enfin, des vêtements clairs et réfléchissants renforcent la visibilité des vététistes.

Une vidéo du BPA résume comment pratiquer le VTT en toute sécurité.

Service

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.