Communiqué de presse | 5 octobre 2017

Sondage auprès des acheteurs de voitures à propos des systèmes d'assistance à la conduite Seuls 10% des acheteurs connaissent bien les systèmes d’assistance

Les systèmes d’assistance à la conduite possèdent un potentiel important en matière de sécurité. Un sondage mandaté par le BPA, Bureau de prévention des accidents montre toutefois que seuls 10% des acheteurs de voitures connaissent bien les nouveaux systèmes d’assistance à la conduite. De plus, les consommateurs sont souvent sceptiques et ont une perception erronée des effets en matière de sécurité de ces systèmes, ce qui entraîne une faible demande de ces produits.

Des résultats étonnants ressortent d’un sondage mandaté par le BPA: de nombreux conducteurs ont déjà entendu parler du système d’assistance au stationnement, de l’assistant d’éclairage, du système de régulation de distance ou de l’assistant au freinage d’urgence, mais – à l’exception du tempomat – seule une minorité des participants au sondage (10%) connaissent bien les systèmes d’assistance à la conduite.

Le sondage montre par exemple que de nombreux conducteurs ont une vision biaisée des avantages en matière de sécurité des systèmes d’assistance. De nombreux participants considèrent qu’un régulateur de vitesse contribue à la sécurité routière, alors que c’est plutôt l’inverse. Ce système d’assistance est d’ailleurs le favori de nombreux conducteurs, bien que, d’un point de vue préventif, il faudrait plutôt privilégier l’assistant au freinage d’urgence.

Le prix, un obstacle de taille

Malgré une baisse des prix, de nombreuses technologies avancées représentent toujours un investissement supplémentaire parfois considérable. Les coûts importants combinés à un manque de connaissances des bénéfices en matière de sécurité et des autres avantages des systèmes d’assistance entraînent une faible demande de ces produits.

De nombreux participants au sondage considèrent qu’ils conduisent mieux que la moyenne et qu’ils ne peuvent pas faire d’accidents. Ils ne voient donc quasi aucune utilité à acquérir des systèmes de sécurité. Il faut toutefois souligner que tout conducteur – même habile et expérimenté – peut tirer profit des technologies de sécurité, ne serait-ce qu’en cas d’erreur des autres usagers de la route.

Promouvoir les systèmes d’assistance à la conduite

Les systèmes d’assistance à la conduite possèdent un potentiel important en matière de sécurité. C’est pourquoi le bpa tient à apporter une contribution active afin de stimuler la demande pour ces produits. Un maximum de conducteurs devraient prêter attention aux systèmes d’assistance à la conduite dont un véhicule est équipé lors d’un achat. Il y a près de dix ans déjà, AXA Winterthur et le bpa cherchaient à améliorer la notoriété des systèmes d’assistance à la conduite ainsi que les connaissances à leur sujet au moyen de la campagne «Intelligence à bord?». Aujourd’hui encore, le BPA poursuit cet objectif à l’aide de mesures ciblées et effectue par exemple chaque année en collaboration avec le TCS un test comparatif communiqué à large échelle portant sur les technologies innovatrices en matière de sécurité. Il gère aussi la plateforme www.auto-sure.ch avec l’ate afin de faire connaître les systèmes d’assistance disponibles sur le marché et leur contribution en matière de sécurité.

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.