Communiqué de presse | 6 décembre 2022

Ski sur les pistes et hors des pistes Hausse du nombre d’accidents mortels parmi les freeriders

Le hors-piste a de nombreux adeptes. Il requiert cependant une prudence particulière. Si le nombre d’accidents mortels survenant sur les pistes a légèrement reculé ces dernières années, celui des accidents mortels se produisant en dehors des pistes a augmenté. L’année passée, 20 freeriders ont perdu la vie, contre la moitié en moyenne sur cinq ans. Le BPA donne des conseils concernant la manière de réduire les risques d’accident sur les pistes et hors de ces dernières.

De plus en plus de personnes skient en dehors des pistes. Elles y voient un défi sportif particulier. Le hors-piste comporte cependant plus de risques que les descentes sur les pistes. Ainsi, il ressort des statistiques que le nombre d’accidents mortels enregistrés sur les pistes, de 4 en moyenne sur cinq ans, a légèrement diminué au cours des dernières années, alors que celui des accidents mortels se produisant hors des pistes est en hausse. Entre 2017 et 2021, 10 freeriders ont perdu la vie en moyenne annuelle. En 2021, le nombre de décès survenus hors des pistes a doublé par rapport à cette moyenne, atteignant 20. Les causes en sont d’une part une augmentation du nombre de freeriders, d’autre part une structure défavorable du manteau neigeux et le danger d’avalanche qui en découle.

Le BPA recommande les itinéraires de descente balisés en jaune

En réponse à la popularité croissante du hors-piste, de nombreux domaines skiables ont intégré à leur offre des itinéraires balisés en jaune. Le BPA recommande d’emprunter ces derniers si l’on souhaite quitter les pistes. Ces itinéraires sont sécurisés contre les avalanches par le service de piste, mais ils ne sont ni préparés ni contrôlés. Ils sont donc destinés aux skieurs et snowboarders expérimentés. Le domaine hors-piste commence là où se terminent les pistes et itinéraires sécurisés. On y évolue sous sa propre responsabilité et on doit donc être capable d’évaluer par soi-même les dangers de chute et d’avalanche. C’est pourquoi le BPA recommande aux adeptes de hors-piste de suivre un cours sur les avalanches ou de se faire guider par un expert en la matière. Il est également important de se renseigner sur les conditions du moment et d’emporter un téléphone et l’équipement d’urgence, comprenant un détecteur de victimes d’avalanche (DVA), une sonde et une pelle.

Se comporter et s’équiper correctement, où que l’on descende

Sur les pistes également, il y a des règles à respecter pour éviter le risque qu’une belle journée de glisse se termine à l’hôpital. Plus de 90 % des personnes qui subissent un accident sur les pistes de ski sont seules responsables de ce dernier. Les amateurs de sports d’hiver peuvent donc faire beaucoup pour leur propre sécurité, par exemple en évaluant leurs capacités de manière réaliste et en adaptant leur vitesse à ces dernières.

Par ailleurs, il est important d’avoir un équipement approprié, en particulier un casque. Selon un relevé effectué par le BPA, cet accessoire fait aujourd’hui partie de l’équipement standard des skieurs et des snowboarders. Chez les skieurs, le taux de port du casque est passé de 93 % durant la saison 2018-2019 à 95 % durant la saison 2021-2022. Chez les snowboarders, il stagne à 92 %. Un équipement approprié comprend en outre des fixations de ski réglées correctement. Le BPA recommande de faire contrôler celles-ci chaque année dans un magasin spécialisé. La vignette de ski du BPA, qui a changé de design cette année, est depuis longtemps le label attestant la qualité du réglage des fixations.

Conseils pour le ski et le snowboard

Hors des pistes

Pour descendre hors des pistes, il est conseillé de privilégier les itinéraires balisés en jaune. Si l’on souhaite quitter le domaine sécurisé, il est recommandé d’appliquer les conseils suivants:

  • Suivre un cours sur les avalanches et/ou se faire guider par une personne ayant des connaissances en la matière.
  • Se renseigner sur les conditions du moment.
  • Emporter un téléphone et l’équipement d’urgence, comprenant un détecteur de victime d’avalanche (DVA), une sonde et une pelle.

Sur les pistes

  • Adapter sa vitesse.
  • Porter un casque.
  • Ski: faire contrôler le réglage des fixations.
  • Respecter les règles de la FIS et de la SKUS.
  • Snowboard: porter des protège-poignets.

Service

  • Accidents de sport mortels 2000-2021 – Relevé 2022

    Recherche et statistique, Relevé A4, 7 pages, 2.488, No. DOI 10.13100/BPA.2.488.02.2022, aussi disponible en allemand, italien
    picture_as_pdf Télécharger PDF
shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.