Communiqué de presse | 17 novembre 2020

OUUPS! Nouvelle présentation pour les conseils de sécurité aux parents

Le Courrier BPA enfants, outil de prévention des accidents parmi les plus connus en Suisse depuis plus de trente ans, paraît désormais sur différents canaux et dans un nouveau look. La cure de jouvence s’est accompagnée d’un changement de nom: le Courrier BPA enfants devient OUUPS! Les parents et les autres personnes responsables d’enfants reçoivent régulièrement des conseils et des listes de contrôle, adaptés à l’âge de l’enfant. L’offre a également été complétée par des livrets illustrés et des vidéos, puisque la prévention est malheureusement toujours nécessaire: chaque année en Suisse, douze enfants (entre zéro et six ans) en moyenne meurent des suites d’un accident.

Un enfant peut tomber de la table à langer, se brûler avec de l’eau chaude, s’étouffer avec de petits objets ou se noyer dans le biotope du jardin. Les parents et les autres personnes qui s’occupent d’enfants préfèreraient ne jamais avoir à faire face à ce genre de scénarios. Il est pourtant bon qu’ils s’en préoccupent, afin d’assimiler les possibilités d’éviter des accidents graves. C’est ce à quoi le Courrier BPA enfants contribue, depuis plus de trois décennies. Celui-ci a été retravaillé en termes de contenu et d’apparence et s’appelle désormais OUUPS!

Ce qui ne change pas: tous les six mois, les destinataires de OUUPS! reçoivent une brochure pratique envoyée à domicile par la poste. Des livrets illustrés et des vidéos feront dorénavant également partie de l’offre disponible en français, en allemand ou en italien. Les familles parlant d’autres langues ont également été prises en compte. En effet, les conseils pratiques du quotidien sont présentés avec peu de texte mais plus de photos, de dessins et de pictogrammes. Ainsi, seuls les avertissements les plus importants sont mentionnés, comme par exemple ne jamais utiliser le téléphone portable pendant que l’enfant joue à proximité de l’eau. OUUPS! fournit principalement de précieux conseils, tels que: les parents ne doivent jamais désigner les médicaments par le mot «bonbons», même si l’enfant les avale peut-être plus facilement ainsi en cas de maladie.

L’objectif n’est pas de générer des peurs inutiles, comme le souligne Barbara Schürch, responsable de la section École et famille au BPA: «Nous ne voulons pas fabriquer des parents poules». Les conseils et les listes de contrôle sont néanmoins utiles et nécessaires puisque douze enfants en moyenne âgés de zéro à six ans meurent encore chaque année en Suisse des suites d’un accident.

Les parents apprécient les conseils réguliers

Les sondages effectués il y a trois ans ont montré que le Courrier BPA enfants obtenait dans l’ensemble de très bons résultats et qu’il était très apprécié. Deux groupes de réflexion en Suisse alémanique et en Suisse romande ont néanmoins identifié un potentiel d’amélioration: l’aspect visuel et le langage du Courrier BPA enfants n’étaient plus dans l’air du temps. Les habitudes de vie et de garde évoluent, l’offre de prévention du BPA aussi.

OUUPS! comprend douze numéros qui sont envoyés durant les six premières années de vie de l’enfant. Ensuite, les parents et les autres personnes responsables d’enfants peuvent s’abonner à une newsletter, source de nouveaux conseils pour les années qui suivent. Vous trouverez plus d’informations et le formulaire de commande ici: ouups.ch

Service

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.