Communiqué de presse | 16 novembre 2017

Le BPA participe à la Journée de la lumière du 16 novembre 2017 Les têtes éclairées se voient aussi dans l’obscurité

Au crépuscule ou de nuit, mais aussi en cas de brouillard ou de pluie, il est plus difficile de distinguer les couleurs et les détails. C’est pourquoi les piétons qui portent des vêtements sombres ainsi que les vélos et voitures sans éclairage ou munis d’un éclairage insuffisant ne sont souvent pas vus à temps. Lors de la Journée de la lumière de demain, la police et ses partenaires organiseront diverses actions dans toute la Suisse afin de sensibiliser la population. Le point d’orgue de la journée aura lieu sur la Place fédérale, dans le cadre de la campagne «MADE VISIBLE» menée conjointement par le TCS, le BPA, Bureau de prévention des accidents et la police cantonale bernoise.

Dans la circulation routière, la grande majorité des informations est perçue par l’œil. Mais de nuit, par temps de pluie ou lorsqu’il neige, la visibilité est fortement réduite. Au crépuscule ou de nuit, le risque d’accident est trois fois plus élevé que de jour. Par temps de brouillard ou de neige, il est même dix fois plus grand! Selon le BPA, Bureau de prévention des accidents, de nombreux accidents ont lieu entre 17 et 18 heures, soit à la tombée de la nuit à cette période de l’année.

Durant l’hiver, les vêtements sombres sont de mise, ce qui peut s’avérer dangereux pour les usagers dits vulnérables: les automobilistes repèrent piétons et cyclistes à une distance de 25 m environ, alors que celle-ci augmente à 40 m grâce à des vêtements clairs, et même à 140 m avec du matériel réfléchissant. Et les accessoires adaptés ne manquent pas: gilets réfléchissants, bandes aux chevilles ou brassards aux poignets, bandes lumineuses à fixer sur les bonnets et les sacs d’école… Autant de manières d’être vu suffisamment tôt et à 360°. Les cyclistes complèteront leur panoplie avec un éclairage en règle de leur vélo, fonctionnant de préférence aussi à l’arrêt. Quant aux automobilistes, ils sont appelés à redoubler de prudence, à faire contrôler régulièrement leur vision crépusculaire et à s’assurer que leurs phares fonctionnent parfaitement.

Lors de la Journée de la lumière du 16 novembre 2017, la police et ses partenaires organiseront diverses actions dans tout le pays afin de sensibiliser la population. Le point d’orgue de la journée aura lieu sur la Place fédérale, dans le cadre de la campagne «MADE VISIBLE» menée conjointement par le TCS, le BPA, Bureau de prévention des accidents et la police cantonale bernoise.

Les conseils les plus importants:

  • Pour les piétons
    Portez des vêtements clairs munis d’éléments réfléchissants visibles de tous les côtés. Les accessoires réfléchissants sont particulièrement efficaces sur les parties du corps en mouvement (bandes ou brassards réfléchissants aux chevilles ou aux poignets).
  • Pour les cyclistes
    L’éclairage ainsi que les catadioptres avant, arrière et sur les pédales sont prescrits par la loi, à l’exception des pédales de course, des pédales de sécurité et autres pédales de ce type. Nous vous recommandons d’utiliser un éclairage fixe et des lumières supplémentaires sur le corps. Contrôlez-en régulièrement le bon fonctionnement. Des catadioptres sur les rayons ou des pneus avec bande réfléchissante sur les flancs amélioreront votre visibilité de côté.
  • Pour les automobilistes
    Contrôlez le bon fonctionnement de vos feux. Adaptez votre conduite à la visibilité et aux conditions météorologiques. Assurez-vous d’avoir une bonne visibilité dans toutes les directions. Pour cela, veillez à ce que le pare-brise et la vitre arrière soient toujours propres. Ils ne doivent en aucun cas être recouverts de neige ou de givre. Veillez également à acheter une voiture dotée de feux de virage.

Informations complémentaires:

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.