Communiqué de presse | 13 août 2020

Jeunes conducteurs et risque d’accident Baisse de moitié des blessés graves en dix ans

Le nombre de jeunes conducteurs grièvement blessés dans un accident a diminué de moitié au cours des dix dernières années. Le risque de blessures graves ou mortelles chez les jeunes de 18 à 24 ans demeure cependant 2,5 fois plus élevé que chez les 25-64 ans. Les raisons en sont le manque d’expérience, la propension au risque et l’influence des pairs. Afin de permettre aux enseignants d’aborder la question des comportements à risque avec leurs élèves, le BPA met à leur disposition un nouveau dossier pédagogique basé sur trois vidéos interactives.

En 2019, 290 conducteurs âgés de 18 à 24 ans ont été grièvement blessés dans un accident de la circulation, contre 612 en 2009. Les gros efforts de prévention fournis au cours des dix dernières années ont porté leurs fruits et ont ainsi permis de réduire de moitié le nombre de victimes de dommages corporels graves. Dans le détail, ce sont avant tout les jeunes automobilistes qui ont profité de cette baisse (-71%), suivis des cyclistes (-41%) et des motocyclistes (-39%).

Le manque d’expérience n’explique pas tout

Le risque de blessures graves ou mortelles chez les conducteurs de 18 à 24 ans demeure cependant 2,5 fois plus élevé que chez les personnes âgées de 25 à 64 ans.

Pour Thomas Kramer, conseiller au sein de la section Comportements routiers du BPA, divers facteurs peuvent expliquer cette différence. «Une des raisons principales est certainement le manque d’expérience. Mais des éléments tels que l’influence des pairs et la propension au risque jouent également un rôle important», précise Thomas Kramer. La recherche de reconnaissance, le désir de se distinguer ou le goût de la compétition peuvent amener les jeunes à adopter un comportement dangereux, ce qui augmente le risque qu’ils subissent un accident.

Trois vidéos interactives pour entrer en discussion

Actif notamment dans le domaine de l’éducation, le BPA a développé un dossier pédagogique permettant aux enseignants du secondaire II d’aborder avec les jeunes la problématique de la pression du groupe dans la circulation routière. L’objectif final est de trouver, dans la discussion avec les élèves, des stratégies pour sortir de cette dynamique.

Le débat est déclenché par trois vidéos interactives qui invitent les élèves à prendre des décisions qui déterminent la suite de l’histoire et donc le destin des personnages principaux. Ces derniers sont confrontés à trois causes d’accident fréquentes: Adnan à la vitesse, Julien à l’alcool et Marco à la fatigue. Ces trois histoires sont inspirées de faits réels et ont été élaborées avec des jeunes.

Service

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.