Communiqué de presse | 23 mars 2021

Dépoussiérer, ranger, trier Nettoyage de printemps: à l’agenda de 75 % de la population suisse

Nettoyer sa maison de fond en comble ne fait certainement pas partie des activités de loisirs les plus appréciées. Et pourtant, trois quarts de la population se plient à l’exercice, comme le montre le dernier sondage du BPA. Les mesures liées au coronavirus, qui obligent la plupart d’entre nous à passer plus de temps que d’habitude à domicile, rendent le nettoyage de printemps quasi inéluctable cette année. Le BPA recommande de ne pas se lancer sans préparation, car quelque 39 000 personnes se blessent chaque année en faisant la cuisine ou le ménage.

Il importe tout d’abord de prévoir assez de temps et d’effectuer uniquement les tâches pour lesquelles on dispose de l’équipement nécessaire. Ce printemps encore, le BPA rappelle ces quelques conseils et d’autres, car l’arrivée des beaux jours reste pour beaucoup synonyme de ménage de grande envergure. Un sondage auprès de la population effectué par le BPA a permis de mesurer pour la première fois la popularité de cette tradition. Résultat: 75 % des personnes interrogées s’étaient lancées dans une vaste opération de nettoyage et de rangement d’une journée ou plus au printemps ou dans les mois précédents.

Halte à la précipitation

Des différences apparaissent dans la durée du labeur. Parmi les 1024 sondés ayant effectué un grand ménage, à peine 20 % avaient tout bouclé en une journée. Environ 50 % avaient quant à eux réparti les travaux sur trois jours ou plus, avec une moyenne de moins de quatre heures par jour. Cette dernière approche permet de réduire la précipitation et donc le risque d’accident. Car à trop s’activer, on se blesse davantage, souvent suite à une chute depuis un escabeau, une chaise ou dans les escaliers. Autre danger: les brûlures liées à un produit chimique ou de nettoyage.

Chaque année, en Suisse, quelque 39 000 personnes en moyenne se blessent si gravement en faisant la cuisine ou le ménage qu’elles doivent consulter un médecin ou être hospitalisées.

Bien s’équiper

Le BPA recommande d’effectuer uniquement les travaux pour lesquels on dispose du matériel adapté: un escabeau sécurisé, un lave-vitres à manche long et articulé (pour éviter de se pencher par la fenêtre), des produits de nettoyage et l’équipement de protection appropriés. L’utilisation d’un escabeau stable et doté d’un arceau de sécurité permettrait d’éviter de nombreuses chutes; les chaises et autres caisses ne conviennent en aucun cas. Le port de chaussures fermées et antidérapantes renforce également la sécurité sur un escabeau.

Quant aux accidents dus à des produits chimiques, ils peuvent être évités en portant l’équipement de protection adéquat, en premier lieu des gants. Les personnes qui manipulent des produits fortement acides ou alcalins devraient en outre s’équiper de lunettes de protection. Retrouvez tous les conseils du BPA sur les travaux de nettoyage domestique dans une vidéo:

Principaux conseils pour le nettoyage de printemps

  • Utiliser un escabeau stable.
  • Porter des chaussures fermées et antidérapantes.
  • Répartir les travaux de nettoyage de grande envergure sur plusieurs jours et faire des pauses.
  • Ne pas faire d’acrobaties pour nettoyer les vitres.
  • Éviter tout contact entre l’eau et un raccordement électrique (risque d’électrocution!).

Service

shopping_cart
Vers le panier
0

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.

Découvrez les précieux conseils du BPA pour votre discipline.

Félicitations, la sécurité dans le sport vous tient à cœur.