Communiqué de presse | 16 juin 2020

Collisions avec un vélo électrique Dans la majorité des cas, le cycliste motorisé n’est pas fautif

L’année dernière, 355 personnes ont été grièvement blessées dans des accidents impliquant des vélos électriques et 11 personnes ont perdu la vie. Plus de la moitié des blessures sont liées à une perte de maîtrise, même si les collisions sont également fréquentes. Une enquête du BPA montre que plus de la moitié des collisions graves sont causées par d’autres usagers de la route. En effet, les vélos électriques passent souvent inaperçus ou sont remarqués trop tard par les autres usagers.

L’engouement pour les vélos électriques ne fléchit pas. Les ventes continuent d’augmenter chaque année, et par conséquent, le nombre d’accidents ne cesse de croître aussi: 355 cyclistes motorisés ont été grièvement blessés en 2019, un triste record. Onze accidents de vélo électrique ont connu une issue fatale.

Trois accidents graves sur cinq sont dus à une perte de maîtrise, les autres à des collisions. Les constats d’accident de la police montrent que l’utilisateur du vélo électrique est responsable de la collision dans seulement un tiers des cas. Dans plus de la moitié des cas (55%), c’est une autre personne impliquée qui est seule responsable de la collision. La responsabilité est en revanche partagée dans les autres cas.

Les vélos électriques passent inaperçus et leur vitesse est sous-estimée

«La principale raison d’une collision est le non-respect de la priorité», explique Daniel Morgenthaler, expert en vélo électrique du BPA. L’autre usager de la route impliqué dans la collision couperait plus souvent la priorité au vélo électrique que l’inverse, selon Daniel Morgenthaler qui ajoute: «les autres usagers de la route ont de la peine à évaluer correctement la vitesse des vélos électriques.» En effet, il est notamment difficile de différencier au premier regard un vélo électrique d’un vélo normal. Par ailleurs, les autres usagers de la route ne voient souvent pas les vélos électriques ou s’aperçoivent trop tard de leur présence. Ce problème existe également pour d’autres vélos, motos et cyclomoteurs. Les utilisateurs de deux-roues peuvent par conséquent réduire leur risque d’accident en anticipant à tout moment les erreurs des autres usagers de la route et en conduisant prudemment.

Les utilisateurs des vélos électriques sous-estiment leur distance d’arrêt, ce qui représente un facteur de risque supplémentaire, tant pour les collisions que pour les accidents individuels. Comme ce type de vélo est plus rapide, les cyclistes ont moins de temps pour réagir aux événements inattendus. Il est donc essentiel de rouler avec prudence et anticipation. Une meilleure visibilité contribue aussi à augmenter la sécurité, c’est pourquoi un éclairage allumé et le port d’un gilet réfléchissant sont fortement recommandés, même de jour. Le BPA s’engage en outre pour que l’obligation de porter un casque s’applique également aux vélos électriques «lents» (assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h). Le casque est déjà obligatoire sur les vélos électriques rapides (assistance au pédalage jusqu’à 45 km/h).

Campagne «Un vélo électrique rapide peut laisser des traces»

Pour sensibiliser la population au thème du vélo électrique et en particulier à sa distance de freinage plus longue, le BPA et AXA poursuivent leur campagne. Celle-ci contient notamment les conseils suivants pour rouler à vélo électrique en toute sécurité: 

  • Conduisez avec prudence et anticipation
  • Tenez compte de l’allongement de la distance de freinage
  • Rendez-vous visible, même de jour
  • Portez un casque
  • Lors de l’achat, choisissez une assistance au pédalage adéquate et vérifiez le système ABS

Une conception des routes qui tient compte des vélos électriques

D’autres facteurs peuvent influencer la sécurité des cyclistes motorisés. Dans ses dossiers de sécurité et rapports, le BPA mentionne de nombreuses mesures de sécurité efficaces, dont une planification à large échelle des réseaux cyclables pour vélos classiques ou électriques, des carrefours conçus en tenant compte des cyclistes, la réduction des vitesses maximales autorisées en localité et l’examen de la pertinence des normes du point de vue des besoins des utilisateurs de vélos électriques.

Service

 

shopping_cart
Vers le panier
0