Communiqué de presse | 8 octobre 2019

Casques de vélo pour enfants Le BPA a évalué la qualité de 40 modèles

Le marché suisse offre un choix immense de casques de vélo pour enfants. Le BPA s ’est penché sur la qualité de ces produits. L’étude qu’il a menée a révélé que la forme de l’intérieur du casque était très variable. Avant l’achat d’un casque, il est donc important que l’enfant essaie différents modèles. Par ailleurs, plusieurs casques sont dotés d’éléments saillants sur leur surface extérieure, ce qui réduit leur effet protecteur. Les 40 modèles évalués remplissent cependant les exigences minimales.

Les personnes qui veulent acheter un casque de vélo à un enfant peuvent généralement difficilement déterminer quels casques offrent une protection optimale. Afin de pouvoir les aider à choisir, le BPA a évalué la qualité de 40 modèles de casques vendus en Suisse.

Des spécialistes ont examiné notamment si les casques protégeaient l’intégralité de la tête, c’est à dire à la fois le front, les tempes et l’arrière de la tête. Il est essentiel que le casque soit aussi arrondi que possible. En cas de choc, une trop grande visière ou d’autres éléments saillants, dont la fonction est purement esthétique, peuvent entraîner une rotation de la tête susceptible de provoquer de graves lésions cérébrales.

L’évaluation a également porté sur les dispositifs de réglage et de fixation des sangles. Ces éléments jouent en effet un rôle déterminant dans le maintien en place du casque en cas de choc. Étant donné que tant les têtes que les casques sont de forme variable, il faut vérifier qu ’un casque soit bien ajusté avant de l’acheter. «Il est indispensable de prendre l’enfant avec soi lors de l’achat d’un casque, afin de lui faire essayer différents modèles», souligne Roland Grädel, spé cialiste produits au BPA.

Casques d’occasion déconseillés

Il a en outre été vérifié que les casques soient conformes à la norme EN 1078 (conformité attestée par le marquage CE), autrement dit qu’ils remplissent les exigences minimales en matière de sécurité. Bonne nouvelle: les 40 modèles évalués répondent à cette norme. Il y a donc presque 100% de chances qu’un casque de vélo pour enfants acheté en Suisse soit conforme à cette norme et donc sûr. La prudence est en revanche de mise si l’on achète un casque hors de l’Europe ou un casque d’occasion.

Relevons finalement qu’un casque de couleur vive peut contribuer à rendre l’enfant plus visible. À l’inverse, tout motif nuit à la visibilité, surtout dans l’obscurité. Les conseils du BPA concernant l’achat d’un casque de vélo pour enfants figurent dans son rapport de recherche (résumé en français):

et font également l’objet d’une vidéo:

Le BPA évalue régulièrement la sécurité de produits dans les domaines de la circulation routière, de l’habitat, du sport et des loisirs. Pour contribuer à réduire encore davantage le nombre d’accidents graves, il va renforcer son engagement dans cette tâche et collaborer encore plus étroitement avec les fabricants et les distributeurs. Les résultats de tests antérieurs (concernant notamment les sièges vélo pour enfant, les remorques pour vélo destinées au transport d’enfants et les lits à barreaux) ainsi que les conseils d’achat associés sont disponibles sur le site produits.bpa.ch.

shopping_cart
Vers le panier
0