Brève de sécurité

L'été rime avec plaisirs aquatiques Juillet 2019

Se baigner, nager, faire du canot pneumatique... Ces activités, tout comme la dégustation de glaces rafraîchissantes, sont indissociables de l’été! Dans les eaux libres, baignez-vous si possible dans la zone surveillée. En respectant cette règle de prudence et quelques autres, rien ne viendra ternir les plaisirs aquatiques des chaudes journées estivales.

Conseils pour que la sécurité ne prenne pas l'eau

  • Dans l'eau, il ne suffit pas de savoir bien nager: il faut également surveiller ses réserves d'énergie, être en bonne santé et être particulièrement attentif. Soyez donc lucide sur vos propres capacités lorsque vous nagez ou que vous vous baignez dans des eaux non surveillées, mais également lors de vos sorties en canot pneumatique.
  • Aventurez-vous dans des eaux libres seulement si vous êtes un bon nageur, en bonne santé et que vous vous sentez en pleine forme. Ne nagez jamais seul et emportez une aide à la flottaison ou portez un gilet de sauvetage. Une combinaison en néoprène protège du risque d'hypothermie et aide à flotter.
  • Lors de vos sorties en canot pneumatique portez un gilet de sauvetage bien ajusté.
  • Surveillez toujours les enfants en bas âge lorsqu'ils sont dans, sur ou au bord de l'eau et gardez-les à portée de main. Une faible profondeur d'eau suffit pour qu'un jeune enfant se noie en quelques secondes seulement. C'est pourquoi les enfants requièrent l'entière attention de leurs parents ou des personnes qui les accompagnent.
  • Même avec des brassards gonflables, d'autres aides à la flottaison ou des jouets gonflables, les enfants ne doivent pas s'aventurer dans des eaux profondes et doivent toujours être bien surveillés.
  • Les enfants devraient être capables de se secourir seuls. Le contrôle de sécurité aquatique (CSA) a été conçu précisément pour cela. Tout enfant qui a réussi ce test est capable de rester dans une eau profonde sans avoir peur et de revenir seul au bord du bassin ou sur la rive dans une situation d'urgence. Le BPA et ses partenaires recommandent de préparer les enfants de manière à ce qu'ils soient en mesure de réussir le CSA vers 9 ans (valeur indicative).
shopping_cart
Vers le panier
0