SPRACHE
EVAMIR: informations générales

​​​​Contexte

En vertu du récent article 6a de la loi sur la circulation routière (LCR), les propriétaires de routes sont tenus d'identifier les endroits accidentogènes de leur réseau routier et de les assainir. La base de données «Evaluation des mesures d'infrastructure routière (EVAMIR)» a été créée pour les soutenir dans cette tâche. Elle compile les données sur les mesures réalisées dans toute la Suisse et permet d'en évaluer l'efficacité. A l’avenir, il sera ainsi plus aisé de réaliser des mesures efficaces au bon endroit.

Objectifs

​EVAMIR vise en priorité à fournir aux autorités et aux planificateurs une sélection de mesures au sens de «bonnes pratiques» pour l'assainissement des endroits accidentogènes du réseau routier.

Il donne par ailleurs une indication de l'efficacité des mesures en termes de coûts et de bénéfice pour la sécurité routière. De cette façon, un processus permettant une évaluation financière de l’efficacité des mesures peut être mis au point. Le bpa ne publiera pas le rapport coût/utilité d’une mesure réalisée à un endroit en particulier. Il entend au contraire obtenir des informations sur l’efficacité en général des différents types de mesures (p. ex., quelle est l’efficacité des giratoires en Suisse en termes de prévention des accidents?).

Utilisateurs

La saisie des données sera effectuée en premier lieu par les délégués bpa à la sécurité pour les routes communales et par les préposés cantonaux à la sécurité pour les routes cantonales. Les données cantonales pourront toutefois aussi être intégrées par des employés du bpa.

Exigences posées à la saisie

La saisie des données doit être simple, logique et compréhensible. Elle doit avoir une str​ucture claire et ne pas laisser de place à des données individuelles.

Les données saisies sont essentiellement les suivantes:

 
  • informations sur l'infrastructure routière avant la réalisation de la mesure
  • données relatives à la technique de la circulation pour la mesure réalisée
  • coûts et date de la mise en service
     

La centralisation des données permet une comparaison de situations initiales semblables et de mesures semblables. Il s’agit de collecter suffisamment de données pour obtenir des informations statistiquement significatives sur l’efficacité des mesures les plus fréquentes ainsi que sur les accidents évités.

Pareil instrument est déjà utilisé à l’étranger (p. ex. en Allemagne depuis 2000) pour renforcer la sécurité routière.​

Satisfaction de ces exigences

Une base de données nationale est créée pour la saisie des mesures infrastructurelles réalisées sur les routes cantonales et communales.

La saisie s’effectue en ligne dans un navigateur Internet (Internet Explorer, Firefox, etc.) à l’aide d’un système d’information géographique (SIG). Les données ainsi saisies sont enregistrées dans la base de données. L’évaluation des données est réalisée par des experts du bpa.

​Un catalogue des mesures infrastructurelles efficaces pourra ainsi être dressé.

Oui