SPRACHE
>
>
Le bpa réclame l’intensification des contrôles de vitesse sur les routes hors des localités
Le bpa réclame l’intensification des contrôles de vitesse sur les routes hors des localités

Relevé OFS/bpa: les contrôles de police font progresser la sécurité routière

Un relevé de l’Office fédéral de la statistique (OFS) et du bpa – Bureau de prévention des accidents le montre: si le nombre de contrôles de vitesse n’a cessé d’augmenter ces dernières années, celui des dénonciations pour excès de vitesse important est en repli. Hélas, la densité des contrôles est la plus faible précisément là où les accidents causés par la vitesse occasionnent le plus de blessés graves et de tués: sur les routes hors des localités.

Une analyse des contrôles de police réalisée conjointement par l’Office fédéral de la statistique (OFS) et le bpa révèle qu’en circulant avec un véhicule motorisé sur les routes suisses, on subit un contrôle de vitesse tous les 64 kilomètres – statistiquement parlant. Pour le milliard de véhicules contrôlés chaque année, on enregistre 4,34 millions d’excès de vitesse. 100 000 conducteurs font l’objet d’une dénonciation pour excès de vitesse important, qui se traduit, en général, par un avertissement, un retrait de permis et/ou une condamnation pénale.

La police dispose de près de 800 appareils de mesure pour son activité de contrôle. 98% des contrôles sont effectués au moyen de radars automatiques fixes disposés au bord des routes ou aux feux de signalisation lumineuse. Les 2% restants sont réalisés avec des appareils non automatiques placés à des endroits particuliers ou embarqués dans des véhicules qui circulent sur les routes. Les radars non automatiques permettent de détecter près du tiers des excès de vitesse constatés et donnent lieu à près de 40% des dénonciations pour excès de vitesse important.

Entre 2009 et 2013, le nombre de véhicules contrôlés sur les routes suisses a progressé de 27%. Dans le même temps, les excès de vitesse constatés ont connu une progression similaire (30%). En revanche, les dénonciations pour excès de vitesse important ont reculé de 11%. En d’autres termes, la densification des contrôles de vitesse a un impact positif sur le comportement des conducteurs qui roulent beaucoup trop vite.

En 2013, un peu moins des deux tiers des contrôles de vitesse ont eu lieu à l’intérieur des localités (ce qui correspond à un contrôle tous les 31 kilomètres) et un tiers sur autoroute (un contrôle tous les 71 kilomètres). A peine 4% des contrôles se sont déroulés sur les routes hors des localités (un contrôle tous les 553 kilomètres)! Compte tenu du fait que plus de la moitié des usagers de la route grièvement ou mortellement blessés pour cause d’excès de vitesse sont accidentés hors des localités (en localité: 40%; sur autoroute: 8%), l’intensification des contrôles de vitesse à l’extérieur des localités s’impose de toute urgence afin de renforcer la sécurité routière. En effet, les excès de vitesse demeurent une des principales causes des accidents de la route et les contrôles de vitesse constituent une mesure de sécurité efficace et éprouvée.

Infographie

 

​Impact des contrôles de police

Pour une efficacité maximale, les contrôles de vitesse devraient se conformer aux principes suivants:

  • Contrôles non automatiques: ils doivent être inattendus pour les conducteurs, mais bien visibles. Ils ont un effet dissuasif, augmentent le sentiment subjectif de pouvoir faire l’objet d’un contrôle et induisent donc, en général, un plus grand respect des limites de vitesse.
  • Contrôles automatiques: ils doivent eux aussi renforcer la perception subjective de pouvoir être contrôlé. Ils ont parallèlement un rôle direct de prévention des accidents dès lors que les radars sont placés de manière bien visible aux endroits dangereux du réseau routier, car les conducteurs y respectent alors mieux les limites de vitesse.

L’impact sur le comportement des conducteurs est le plus grand en associant contrôles automatiques et non automatiques dans une même région, de même qu’en informant sur la finalité et les résultats des contrôles.

 

 

Berne, 26 août 2014

 ‭(Masqué)‬ Réutilisation de l'élément de catalogue

Oui