SPRACHE
>
>
Les distractions au volant peuvent avoir des conséquences désastreuses
Les distractions au volant peuvent avoir des conséquences désastreuses

La recommandation du bpa: pas touche au téléphone, GPS ou autre

Ecrire un petit SMS, manipuler rapidement le GPS ou rechercher une station de radio: des instants de distraction qui paraissent insignifiants, mais qui peuvent avoir des conséquences désastreuses dans la circulation routière. En 2015, 940 personnes ont été grièvement blessées et 57 tuées sur les routes suisses lors d’accidents dont la cause est l’inattention ou la distraction. Les automobilistes, mais les piétons également, sont concernés par ce phénomène. C’est pourquoi le bpa lance un kit de sensibilisation pour les entreprises.

Les smartphones et autres appareils électroniques sont omniprésents dans la circulation routière. Par leur faute, les automobilistes et les piétons sont plus facilement distraits et ne peuvent plus se concentrer sur le trafic. Dans la circulation routière, toute action qui n’est pas en relation directe avec la conduite augmente le risque d’accident. En règle générale, le conducteur d’un véhicule réagit en l’espace de 2 secondes. Brièvement distrait, il a cependant besoin de 3 secondes, pendant lesquelles il parcourt, à une vitesse de 50 km/h, une distance correspondant à près de la moitié d’un terrain de football avant de commencer à freiner. La rédaction d’un SMS augmente le temps de réaction à environ 7 secondes, pendant lesquelles on couvre plus de 200 m sur l’autoroute, soit l’équivalent de plus de deux terrains de football.

Les automobilistes, mais les piétons également, sont concernés par les distractions dans la circulation routière. Des études démontrent que les piétons qui circulent en utilisant leur smartphone se déplacent plus lentement, prêtent moins attention à ce qui les entoure, changent plus fréquemment de direction et se comportent en général de manière moins sûre. Le bpa – Bureau de prévention des accidents recommande donc de renoncer à toute source de distraction dans la circulation routière. Les automobilistes, tout particulièrement, devraient renoncer à téléphoner lorsqu’ils conduisent, même avec un dispositif mains-libres qui constitue également une source de distraction. Lors de la conduite, il convient aussi de renoncer à lire ou écrire des SMS. Il est par ailleurs conseillé de programmer le GPS avant le départ et de régler la radio, le lecteur CD ou tout autre appareil de divertissement lorsque le véhicule est à l’arrêt. 

Il est fréquent que les collaborateurs d’une entreprise utilisent un véhicule dans le cadre de leur travail. Par ailleurs, les accidents sont en moyenne plus fréquents sur le chemin emprunté pour se rendre au travail ou en revenir ou lors de trajets professionnels que lors de déplacements durant les loisirs. Le bpa lance un kit de sensibilisation pour les entreprises afin de rendre les collaborateurs attentifs aux dangers des distractions au volant. Le SafetyKit contient une affiche, une courte vidéo, un flyer ainsi qu’une présentation PowerPoint. Le message à l’intention des collaborateurs est sans équivoque: «Ne vous laissez pas distraire: pas touche au téléphone, GPS ou autre». Un diable met ce message en évidence en jouant les tentateurs. Le SafetyKit est disponible gratuitement.

Il ne s’agit pas de la première campagne que le bpa réalise sur ce thème. En 2015 déjà, il a collaboré avec la police de Lausanne pour la vidéo «Anastase: le tour de magie» afin d’attirer l’attention sur la distraction engendrée par les smartphones chez les piétons, aussi appelée «Texting while Walking». La vidéo est devenue virale: elle a été visionnée plus de 6 millions de fois.

 

Recommandations de sécurité aux automobilistes:

 

Avant le départ

  • Celui qui conduit ne téléphone pas. Activez votre messagerie téléphonique ou le mode avion.
  • Réglez la radio pour écouter votre station préférée, branchez votre lecteur de musique ou insérez un CD et sélectionnez votre musique.
  • Programmez votre GPS.

 

Sur la route

  • Abstenez-vous de toute activité susceptible de constituer une distraction lorsque vous conduisez et portez votre attention sur le trafic.
  • N’utilisez pas le dispositif mains-libres, qui vous distrait également. N’acceptez aucun appel pendant le trajet. Téléphonez seulement lorsque votre véhicule est complètement arrêté et parqué à l’écart de la chaussée.
  • Renoncez à lire ou écrire des SMS.
  • Arrêtez-vous à un endroit sûr si vous devez régler une chose urgente susceptible de vous distraire.

 

 

Plus d’informations

 

Télécharger l'image ici 

 

 

 

 

 ‭(Masqué)‬ Réutilisation de l'élément de catalogue

Oui