SPRACHE
>
>
Accidents de la circulation 2016
Accidents de la circulation 2016

Moins de morts mais diminution quasiment nulle du nombre de blessés graves

Selon la statistique publiée aujourd’hui par l’Office fédéral des routes, 216 personnes ont perdu la vie sur les routes suisses l’an dernier, soit 37 de moins qu’en 2015. Le nombre de blessés graves a quant à lui diminué d’un pourcent pour s’établir à 3785. Cette baisse concerne avant tout les automobilistes et les motocyclistes alors que le nombre de cyclistes et de piétons grièvement blessés a augmenté. Le bpa – Bureau de prévention des accidents propose quelques explications à ces chiffres.

Le bpa se réjouit de l’évolution très positive du nombre de décès liés à la circulation routière mais est toujours préoccupé par rapport à la lente diminution du nombre de blessés graves. La baisse minime de ces derniers par rapport à l’année précédente confirme la tendance évoquée à plusieurs reprises par le bpa indiquant que cette courbe ne suit pas l’évolution positive constatée au niveau des décès – en particulier des piétons et des cyclistes.

Mauvaises conditions météorologiques au premier semestre 2016

Il est frappant de constater que la baisse du nombre de morts et de blessés graves se limitent quasiment exclusivement au premier semestre 2016 (diminution au 1er semestre: - 32 morts ; diminution au 2ème semestre: - 5 morts). Cela est particulièrement marqué pour les motocyclistes: 90 % de la diminution des décès et près de 100 % de celle des blessés graves a eu lieu durant le premier semestre. Les mauvaises conditions météorologiques régnant durant cette période ont certainement contribué à cette baisse puisque moins de motocyclistes se sont aventurés sur les routes. Cette hypothèse est confirmée par le fait que le nombre de cyclistes grièvement blessés a diminué durant le premier semestre alors qu’il a augmenté durant le deuxième semestre. L’augmentation du nombre de piétons grièvement blessés durant la première partie de l’année est certainement aussi due à la mauvaise météo et au manque de visibilité lié au temps puisque celui-ci a diminué durant le deuxième trimestre.

Sujets d’inquiétude: trafic lent et vélos électriques

Si seuls les usagers de la circulation peu ou pas motorisés sont pris en considération, l’hypothèse émise depuis longtemps par le bpa d'une accentuation de la problématique du trafic lent d'un point de vue de la sécurité du trafic se vérifie. Cette tendance est confirmée la représentation graphique du bpa de l’évolution indexée des dommages corporels graves selon le moyen de locomotion.

 

La hausse du nombre d’accidents graves impliquant des vélos électriques se confirme: si moins de décès ont été recensés en 2016 par rapport à 2015, le nombre de blessés graves à quant à lui une nouvelle fois augmenté (+ 25 %). Le bpa est actuellement en train d’analyser en détail cette hausse et de nouvelles conclusions sont attendues pour cette année.

 ‭(Masqué)‬ Réutilisation de l'élément de catalogue

Oui