SPRACHE
>
>
Elèves conducteurs
Elèves conducteurs

Courses d’exercice privées avec le «L»

Pendant les trois premières années suivant l’obtention du permis, les nouveaux conducteurs ont un fort surrisque d’accident. On déplore en effet 3 à 4 fois plus d’accidents pour ces usagers de la route que pour les automobilistes chevronnés. Les accidents sont le plus souvent des pertes de maîtrise, la plupart étant dues à l’inexpérience et à la surestimation de soi. Vitesse inadaptée, fatigue, consommation d’alcool et de drogues ou encore inattention et distraction en sont d’autres causes.

Pour obtenir le permis d’élève conducteur, il faut être âgé de 18 ans, avoir suivi un cours de premiers secours et passé avec succès l’examen théorique. Pendant les courses d’exercice, l’élève conducteur accompagné d’un conducteur chevronné expérimente des situations de trafic et de conduite réelles. Les expériences ainsi acquises l’aideront à bien réagir par la suite dans des situations similaires.

Pour pareilles courses, l’accompagnateur doit être âgé de plus de 23 ans, avoir le permis de conduire depuis au moins 3 ans mais ne plus être à l’essai, et être en mesure d’atteindre aisément le frein à main. Le véhicule sera muni d’un «L». Sur ces trajets, il est interdit de franchir les frontières helvétiques.

Ces courses d’exercice privées devraient avoir lieu en partenariat avec l’auto-école. Dans l’idéal, l’accompagnateur assistera à une ou plusieurs leçons de conduite, et se fera expliquer par le moniteur ou la monitrice de conduite les aspects de la conduite à exercer. Ceux-ci se concentreront sur les éléments déjà travaillés avec l’auto-école.

Conseils:

  • Discutez avec votre moniteur ou monitrice de conduite pour savoir quels aspects de la conduite sont à exercer et lesquels sont à éviter pour l’instant.
  • Portez des chaussures plates et confortables pour conduire.
  • Fixez un rétroviseur supplémentaire du côté du passager avant. Il aidera l’accompagnateur dans sa tâche.
  • Commencez à vous exercer sur un parking, qui offre bien plus d’espace pour les manœuvres.
  • Avant de démarrer, réglez votre siège, votre appui-tête, vos rétroviseurs et bouclez votre ceinture.
  • Vous serez prêt à conduire dans la circulation (trajet pas trop exigeant) lorsque vous aurez acquis les automatismes de la conduite et que vous serez en mesure d’observer le trafic tout en réalisant ces gestes.
  • Parcourez au moins 3000 km avant de vous présenter à l’examen pratique, ce qui correspond à une centaine d’heures réparties entre leçons de conduite et courses d’exercice privées.

Vidéos

Au commencement était le parking – Courses d'exercice privées avec le «L»

 

 

S'exercer encore et encore! – Courses d'exercice privées avec le «L»

 

 

asa - Association des services des automobiles – Infos pratiques pour réussir votre examen de conduite

 

 

Photos

Mieux préparé à l'examen de conduite avec 3000 kilomètres d'exercices! C'était l'objet de l'apparition de Franky Slow Down à Berne!

 

 

 ‭(Masqué)‬ Réutilisation de l'élément de catalogue

 Commander

 

 

I love driving – Période probatoire sans histoire
C'EST PARTI – Maintenant, il faut s'exercer encore et encore
Rapport n° 68 du bpa – Evaluation de la formation à la conduite en deux phases

 Produits sûrs

 

 

 Guide juridique

 

 

Kontakt

Oui